Tombe du lieutenant de Gironde

    Dans le cimetière civil de Vivières, se trouvent la tombe du lieutenant Gaston de Gironde et celles de deux cavaliers du 16e Dragons ayant combattu sous ses ordres : Marcel Neveux et Jean Chiffoleau*. Il y a également 17 tombes de militaires français morts de 1915 à 1918 à l'hôpital complémentaire du château de Vivières.

    *sur la plaque du monument, son nom est orthographié CHIFFOLEAU, et au cimetière civil de Vivières où il est enterré, il est écrit CHIFFOLOT.

     

    Le Lieutenant de Gironde, héros de la cavalerie, fut mortellement blessé le 10 septembre 1914 lors d'un raid équestre au cours duquel il détruisit au sol une escadrille d'avions de reconnaissance allemands qui se trouvait stationnée un peu plus loin que la ferme de l'Épine, sur le côté gauche de la route allant de Vivières à Vic-sur-Aisne**. Transporté mourant au château de Vivières, c'est là qu'il expira et fut enterré sur la pelouse du château. Relevé par la suite, son corps fut inhumé au cimetière de Vivières. Le 22 Février 1921 une dalle recouvrit la tombe. Elle porte l'inscription suivante:

    "de Gironde Gaston-Eugène-Marie, Lieutenant du 16e Dragons, tombé au champ d'honneur, le 10 septembre 1914 à Vivières (Aisne)".

    En dessous :

    "Le livre d'or de la cavalerie n'a pas de plus belle page que celle qu'y inscrivit ce jour-là l'escadron de l'héroïque lieutenant de Gironde".

    Pour géolocaliser le site, cliquez ici

     

    ** Une stèle commémorative a été érigée à l'emplacement des combats

    • Générer en PDF
    • Suggérer